Décret relatif aux associations, fondations, congrégations et établissements publics du culte et portant application de l'article 910 du code civil

Date de dernière modification :12/05/2007
Version originale :<a href='/vid/associations-fondations-congregations-culte-28741589'>Décret relatif aux associations, fondations, congrégations et établissements publics du culte et portant application de l'article 910 du code civil</a>
 
EXTRAIT GRATUIT

Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, Vu l'article910 du code civil; Vu la loi du 2 janvier 1817 sur les donations et legs aux établissements ecclésiastiques; Vu l'ordonnance du 2 avril 1817 relative à l'acceptation et à l'emploi des dons et legs faits aux établissements ecclésiastiques et autres; Vu la loi du 24 mai 1825 relative à l'autorisation et à l'existence légale des congrégations et communautés religieuses de femmes; Vu la loi du 4 février 1901 sur la tutelle administrative en matière de dons et legs, notamment ses articles7 et 8; Vu la loi du 1er juillet 1901 modifiée relative au contrat d'association; Vu la loi du 9 décembre 1905 modifiée concernant la séparation des Eglises et de l'Etat, notamment son article19; Vu la loi n°87-571 du 23 juillet 1987 sur le développement du mécénat, modifiée par la loi n°90-559 du 4 juillet 1990 et l'ordonnance n°2005-856 du 28 juillet 2005, notamment ses articles18 à 18-2; Vu la loi n°2000-321 du 12 avril 2000 modifiée relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations, notamment son article24; Vu la loi n°2001-504 du 12 juin 2001 modifiée tendant à renforcer la prévention et la répression des mouvements sectaires portant atteinte aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales; Vu l'ordonnance n°2005-856 du 28 juillet 2005 portant simplification du régime des libéralités consenties aux associations, fondations et congrégations, de certaines déclarations administratives incombant aux associations, et modification des obligations des associations et fondations relatives à leurs comptes annuels, notamment son article9; Vu le décret du 16 août 1901 modifié pris pour l'exécution de la loi du 1erjuillet 1901 relative au contrat d'association; Vu le décret n°66-388 du 13 juin 1966 relatif à la tutelle administrative des associations, fondations et congrégations; Vu le décret n°2001-492 du 6 juin 2001 pris pour l'application du chapitreII du titreII de la loi n°2000-321 du 12 avril 2000 et relatif à l'accusé de réception des demandes présentées aux autorités administratives; Le Conseil d'Etat (sectionde l'intérieur) entendu, Article 1(Créé par Décret 2007-807 2007-05-11 JORF 12 mai 2007.) Tout notaire chargé du règlement d'une succession contenant des legs en faveur de l'un des établissements et associations mentionnés à l'article910 du code civil en informe l'établissement ou l'association bénéficiaire et la déclare à l'autorité administrative dès qu'il est en possession des dispositions testamentaires. Toute association ou établissement mentionné à l'article910 du code civil, bénéficiaire d'une libéralité entre vifs, la déclare aussitôt à l'autorité administrative. L'autorité administrative mentionnée...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI GRATUIT